mail

Pathologies et solutions de confortement de la structure du bâti

mer. 27 nov. 2024
Bordeaux
Présentiel / 21h
Prix: ± 900€
Ajouter au panier

Affiner votre recherche

FORMATION

Maîtrisez le diagnostic et le confortement structurel du bâti ancien pour une réhabilitation durable et conforme

Les bâtiments anciens, qu’ils relèvent du patrimoine monumental ou du patrimoine quotidien, vernaculaire, présentent bien souvent un état structurel différent de celui de leur construction d’origine. Entre modifications liées à l’évolution dans l’usage du bâtiment, et pathologies liées à des évènements extérieurs, il importe de pouvoir lire l’état structurel de l’édifice qui se présente devant nous.
Inventaire, analyse et remèdes pour tous matériaux.

Compétences à acquérir

Diagnostiquer l'état structurel des bâtiments anciens pour assurer leur longévité et leur conformité réglementaire en utilisant des méthodes d'évaluation précises et des solutions de confortement adaptées.

Compétences intermédiaires

  • Évaluer les désordres structurels des bâtiments anciens pour identifier les zones à risque en utilisant des outils de diagnostic comme le relevé géomètre et des auscultations.
  • Interpréter les principes généraux de la réhabilitation pour adapter les méthodes de confortement aux spécificités de chaque bâtiment en tenant compte des facteurs comme le barycentre et la charge structurelle.
  • Identifier les pathologies courantes du bâti pour anticiper les mesures correctives en s'appuyant sur une connaissance approfondie des mécanismes de fissuration, des pertes de matière, et des problèmes liés à l'eau.
  • Concevoir des solutions de confortement et de réparation pour garantir la sécurité et la longévité des structures en appliquant des techniques spécifiques comme le coulinage, la réparation des planchers, et le traitement des fissures.
  • Intégrer les préconisations du développement durable pour réaliser une réhabilitation respectueuse de l'environnement en utilisant des matériaux et des méthodes durables.
 

Programme

1ère séquence

Présentation du diagnostic

Les objectifs d’un diagnostic résident dans l’évaluation :

  • des désordres de l’ouvrage et des ouvrages alentours
  • de la solidité des structures
  • des problèmes d’étanchéité
  • de la sécurité des personnes
     

Pour les atteindre, le diagnostic devra disposer de plusieurs outils :

  • un relevé géomètre spécifique prenant en compte volumes, déformations, matériaux, pathologies …
  • des auscultations ou encore des sondages
  • une connaissance générale du bâti et de son histoire
     

Ces données permettront d’établir :

  • des schémas statiques (initial et actuel)
  • des descentes de charges avec répertoire des différents éléments, de leurs contraintes et de leurs déformations

2ème séquence 

Principes généraux de la réhabilitation

L’intervention sur le bâti ancien doit respecter les principes suivants :

  • modifier, le moins possible, le « fonctionnement » du bâtiment
  • surcharger, le moins possible, l’ouvrage
  • modifier, le moins possible, la position du barycentre
     

Elle doit également et impérativement suivre un ordre d’intervention :

  • assurer la stabilité « ficeler »
  • assurer le report des charges jusqu’aux fondations
  • assurer l’étanchéité du clos et du couvert
     

Elle présuppose le repérage de l’immeuble dans l’espace et le temps, ainsi qu’une connaissance fondamentale des savoir faire et matériaux, des techniques de construction :

  • comportement et caractéristiques des principaux matériaux du bâti ancien pierre (pierre de taille, moellon), bois, terre, liants

3ème séquence 

Description, repérage et analyse du comportement statique des composants structurels

  • Fondations
  • Maçonneries (murs épais, minces …)
  • Planchers
  • Arcs, voûtes
  • Charpentes
     

L’étude des composants structurels sera complétée par l’analyse de leurs modes constructifs et celle de leurs assemblages

4ème séquence 

Principes pathologiques

  • Tassements différentiels
  • Poussées horizontales
  • Mécanismes de fissuration
  • Pertes de matière
  • Désordres liés à la présence d’eau
     

Dans le bâti ancien, les désordres les plus courants sont liés à l’action de l’eau. Notions élémentaires de climatologie, circulation de l’eau dans les matériaux poreux permettront d’aborder les phénomènes de dégradations et leurs typologies

5ème séquence

Solutions de réparation / confortement

Il s’agit d’identifier les mesures préventives et curatives les plus appropriées

Les interventions les plus courantes seront commentées :

  • coulinage et renforcement des maçonneries
  • couture des fissures
  • réparation et renforcement des planchers
     

6ème séquence 

Quel bâti pour quel projet ?

  • Peut-on restructurer les volumes existants ?
  • Peut-on adapter les structures et intégrer des équipements techniques ?
  • Comment peut-on traiter l’enveloppe extérieure ?
Aquérir les compétences pour analyser la structure d'un bâtiment ancien et proposer une solution pour tous les matériaux
Formation structurée pour les architectes pour analyser la structure d'un bâtiment ancien ou patrimonial